La Confédération paysanne dénonce à travers ce livre les impasses et les dangers que représentent d’un coté l’agriculture et l’élevage industriels et de l’autre l’abolition de tout élevage prônée par le véganisme.Lire la suite →

Peut-on encore chercher l’épanouissement dans des activités de production nécessairement destructrices des ressources ? En plus, est-il encore souhaitable de fonder la protection sociale sur un emploi stable de moins en moins accessible ?Lire la suite →

une société de croissance est une société qui fait le choix suicidaire d’anticiper l’inéluctable.
A ce choix, on peut opposer le contre-choix de ne pas anticiper le destin thermodynamique de la vie humaine : c’est le choix de la décroissance. Voilà pourquoi les propositions politiques de la décroissances doivent être faisables et désirables, mais surtout acceptables.Lire la suite →

Roman épistolaire où à travers 15 lettres l’autrice se livre à la fois à une déclaration d’amour à Cervantès, à une célébration de ses personnages, mais aussi à un mise en abîme de notre société. Elle s’emporte, s’indigne, et nous apprend à rêver… mais debout pour ne pas mourir couché.Lire la suite →

Cet ouvrage s’attarde sur le rôle important du cortex cingulaire qui a besoin de sens pour éviter de se trouver dans les situations quasi permanente de dissonance cognitive que génère une société qui s’est construite autour de la consommation mais qui nous met en garde « en même temps » sur ses impacts négatifs.Lire la suite →

L’histoire comme art littéraire. Loin des grands récits qui engloutissaient les individus dans le « sens de l’histoire », retrouver le sens du récit comme manière de vivre littéralement sa vie, littérairement.Lire la suite →