Et voilà la conséquence logique qui devrait alimenter une réforme juste : l’abandon du principe des annuités, c’est-à-dire le droit inconditionnel à bénéficier à partir d’un âge démocratiquement, socialement et écologiquement débattu d’une pension de retraite. Et comme ce montant ne dépend plus du temps de « travail », alors il doit être le même pour toutes et tous.Lire la suite →

Sous le régime de croissance, le présent n’a de sens que s’il est absent, que s’il est interprété comme une demande plutôt qu’une offre, comme un manque plutôt qu’un cadeau. Dans le présentisme du régime de croissance, le présent n’existe que comme passage, comme instant et immédiateté, aux dépens d’un présent comme durée et comme médiation, comme « brèche » (Hannah Arendt).Lire la suite →

Michel Lepesant, « militant-chercheur », fondateur de la Maison commune de la décroissance. Il a été à l’origine de plusieurs projets d’alternativesLire la suite →

La qualification française pour la finale de la coupe du monde de football est d’ores et déjà la victoire médiatique de l’aliénation volontaire en mode abstraction.

Les « raisons » pour boycotter tous les matchs de ce spectacle sont pourtant exactement les mêmes que celles qui alimentent une critique cohérente du monde absurde que nous qualifions de « régime de croissance ».Lire la suite →

Est-ce à partir de la société que se construisent les individus ou bien est-ce à partir des individus que se fabrique une société ? Dans le premier, nous partons d’une « vie sociale » ; dans le second cas, nous aboutissons à une « vie en société ».Lire la suite →