Il y a quelques années, Marine Le Pen, avec raison, ironisait sur cette droite qui courait derrière elle et on se rappelle sa prédiction : les français préféreront le modèle à l’imitation.
Mais voilà qu’aujourd’hui, des français semblent préférer la caricature.Lire la suite →

Par rapport aux élections, les décroissants peuvent se poser 2 questions : pourquoi ne pas les ignorer ? Pourquoi ne pas y croire ?

Nous trouvons des éléments de réponse dans les présences actuelles et d’hier de la décroissance dans le champ électoral : de Génération Écologie en remontant jusqu’à Europe-Décroissance…Lire la suite →

Comment ne pas considérer cette somme comme un « pousse-au-crime écocide » ?
Elle est le reflet d’une société qui fait de l’augmentation sans fin du « pouvoir d’achat » son Graal ultime.Lire la suite →

Les décroissants n’auront jamais le pouvoir, cela ne veut pas dire que la décroissance ne pourra jamais changer le monde. Les décroissants devraient adopter une stratégie gramscienne où l’hégémonie culturelle finit par obliger nos adversaires à faire eux-mêmes ce que nous préférons.

La radicalité- cohérence est donc une stratégie pour « changer le monde sans prendre le pouvoir » Lire la suite →

Personne ne songerait à proposer à un addict de faire du sevrage un projet de vie : ni l’addiction ni le sevrage ne sont des projets de vie. Personne ne devrait donc songer à faire du temps de retour sous les plafonds de l’insoutenabilité écologique un « projet de société ».
La décroissance est d’abord un trajet.Lire la suite →

Nous n’avons pas besoin d’inventer on ne sait quelle finalité extérieure à la nature (ce qui serait un « dessein intelligent ») pour s’en sentir responsable, nous n’avons pas besoin de prétendre en être les sauveurs ou les protecteurs, nous avons juste à avoir pour objectif de prendre la responsabilité d’en assumer la poursuite.

Nous ne le faisons pas pour la nature, nous le faisons pour notre humanité.Lire la suite →

Le sommeil n’a pas toujours été tel que nous le pensons depuis un siècle et demi. Le sommeil consolidé de 8 heures consécutives ne serait pas véritablement naturel. Permis et exigé par les horaires de l’usine et l’électrification du monde, il serait, en réalité, la création de la société industrielle du 19ème  siècle.Lire la suite →

Les déclinaisons de la décroissance sont des variations de la volonté, suivant les cas.
En voici tout une liste, incomplète : atténuation, autolimitation, cessation, contre-exode, décolonisation, déconnexion, décrue, démantèlement, démarchandisations, démobilité, démondialisation, démétropolisation, désaccoutumance, désincitation, déviriarcat, moratoire, partage, plafonnement, ralentissement, rationnement, relocalisation, ré-enpaysannement, ré-ensauvagement, récession, réduction,réparation, sevrage, sobriété, sortie du nucléaire et de son monde…Lire la suite →