Critique de l’utilitarisme, du machinisme et de la « fabrique d’ersatz », de la concurrence, du mercantilisme et du commerce d’une part, et d’autre part, promotion de l’esthétique et de l’art populaire, et espérance de la venue d’une société moins inégalitaire et plus solidaire, favorisant l’union et l’entente libre de créateurs, permettant l’avènement de communautés afin de se répartir le fardeau du quotidien à assurer.Lire la suite →

J’avais été enthousiasmé par le dessin (voir ci-bas) en double page du numéro estival du journal La Décroissance, signé Vito.Lire la suite →