Atelier Retraite/Revenu d’existence

Pour partager...
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Tweet about this on Twitter
Twitter
L’Atelier s’est déroulé sous le forme, d’un tour de table-argumentaire établissant la relation entre notre revendication d’un Revenu Inconditionnel et un droit à un revenu décent pour tous à partir de 60 ans (pension de retraite).
Voici les propositions et idées retenues par les participants à l’atelier.
I : Avantage de la proposition d’un RI (Dotation Inconditionnel d’Autonomie, Revenu Garanti… ) à partir de 60 ans quelque soit le parcours professionnel :
  • permet de ne pas miser l’évolution des revenus sur la croissance
  • permet de prendre en compte toutes les formes d’activités y compris les activités non marchandes (bénévolat, activité domestique, activité sociale)
  • respecte la notion de droit humain, la dignité de la personne
  • c’est un droit universel à la justice sociale
  • permet un revenu régulier tout au long de la vie ,y compris au moment de la retraite (baisse d’activité productrice)
  • au contraire de la retraite basée sur les cotisations salariales c’est un revenu qui rétablit l’égalité entre tous, c’est donc une revendication unificatrice qui s’adresse à l’ensemble de la population, y compris les jeunes
  • C’est le revenu qui permet une reconnaissance de la diversité des activités : productives, sociales, domestiques, créatrices, éducatives ,en les mettant sur un pied d’égalité. (reconnaissance de l’humain multidimensionnel).
  • Elle permet une réduction de l’écart des revenus
  • permet un transfert des activités marchandes vers des activités non marchandes (favorise le lien social et le don)
  • permet le choix de l’âge de la retraite (cessation d’activité productive ) la diminution progressive d’activité physique sans rupture sociale et sensation d’inutilité
  • permet d’assumer ses désirs abandonnés , sortir du quantitatif pour aller vers le qualitatif.

II : Ce RI à partir de 60 ans sera-t-il cumulatif avec d’autres revenus ?

Tout d’abord le Revenu Garanti pour tous à partir de 60 ans est l’équivalent du Revenu minimum dans la région considérée (SMIC) donc un RI majoré avec l’âge pour permettre la continuité de l’autonomie.

Il peut être octroyé :

  1. en droit à l’usage gratuit des services et biens essentiels (logement-énergie-eau-terre)
  2. en bons d’achats ou monnaie locale
  3. en une indemnité forfaitaire en monnaie classique.

Ce revenu garanti tient compte de la pénébilité du travail précedemment effectué ,par un bonus accordé sur un “capital de pénibilité”.

Une autre activité rémunérée est possible ainsi éventuellement qu’une capitalisation des activités précédentes.

Il introduit un Revenu Maximal Acceptable dans une fourchette de 4 fois le Revenu Moyen à 6 fois le Revenu Minimum pour tenir compte de la nécessité de réduire l’empreinte écologique.

III : Comment financer ce revenu ?

Quelques pistes qui ne préfigurent pas un changement complet de modèle économique :

  • possibilité de droits à tirage locaux et régionaux
  • possibilité d’émission monétaire locale et régionale liée à la production des biens et services.
  • réforme des droits de succession qui permettent l’appropriation collective des moyens de production et du patrimoine et leurs transmission générationnelle hors de la sphère individuelle.
  • Taxation des machines et autres technologies …
  • Augmentation de la CSG allant vers un plafonnement des revenus (R.M.A)
  • Taxations des mouvements des capitaux, des trajets aériens…
  • Lissage de toutes les formes d’indemnités.

Nous préparons un tract à diffuser pendant les initiatives retraites, et Baptiste Mylondo un article sur ce thème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.