Appel pour des uto-pistes décroissance – Régionales 2010

Pour partager...
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Tweet about this on Twitter
Twitter

Parce que les régionales peuvent être une occasion de débattre des politiques menées sur nombre de sujets essentiels à nos vies.

Parce que la décroissance constitue un projet politique de gauche qui se fonde sur une critique radicale de la société de consommation, du libéralisme et renoue avec l’inspiration utopique du socialisme originel, nous réfutons les politiques d’accompagnement de la quasi-totalité des régions qui ont surtout brillé par leurs options développementistes.

En cohérence avec la plate-forme élaborée par l’AdOC, nous lançons un appel dans les régions :

  • Proposer des uto-pistes,
  • se rencontrer, créer des réseaux et, pour celles et ceux qui le souhaitent,
  • créer des listes et participer aux élections régionales.

Nous souhaitons ouvrir le débat sur les politiques régionales et proposer « 10 chantiers de la Décroissance » :

  1. Favoriser l’expérimentation locale, associative et collective, encourager le bon usage. Faire évoluer le rapport à la propriété et au partage des richesses. Construire une politique de « ménagement du territoire » au service des individus. Favoriser la coopération territoriale.
  2. Favoriser le transport par TER par une politique tarifaire forte, privilégier les transports doux (vélo, marche à pied) ou collectifs dans le sens de la gratuité. Créer des sites de co-voiturage et de voitures partagées.
  3. Développer une agriculture paysanne et biologique de proximité qui protège l’environnement et enrichit la vie rurale, en favorisant la mise à sa disposition de terres. Rechercher l’autonomie individuelle et locale par les jardins partagés, les réseaux d’acteurs et les circuits courts.
  4. Mettre en oeuvre des plans de réduction de la consommation d’énergie notamment dans les lycées, encourager la production locale d’énergie, agir pour le reclyclage et le tri à la source des déchets organiques.
  5. Promouvoir la mise en place d’une dotation inconditionnelle d’autonomie à travers des droits de tirage sur les services collectifs tels que l’énergie, l’information, la formation, la santé, la culture, les transports
  6. Concevoir des conférences régionales sur l’innovation sociale et écologique en particulier sur les expériences coopératives, l’habitat partagé, l’économie sociale et solidaire et la limitation des revenus.
  7. Relancer la « production » de biens relationnels par le soutient ou la création de monnaies locales et régionale, de Systèmes d’Echanges Locaux, de groupement d’achats et de banques du temps.
  8. Encourager une croissance de la richesse des rapports humains en soutenant la transmission des savoirs-faire traditionnels locaux. Soutenir les pédagogies alternatives et les initiatives d’autoconstruction dans le domaine de l’habitat.
  9. Réorienter la recherche et la formation vers la transition écologique et création de filières dans les domaines de l’alimentation, de l’énergie, de l’habitat, des transports, de l’artisanat et du tourisme écologique .
  10. Permettre aux citoyens de s’impliquer réellement dans les instances de démocratie participative, organiser rencontres et débats. OEuvrer contre l’agression publicitaire et soutenir la mise en place de médias locaux indépendants.

Nous vous invitons à rejoindre les collectifs régionaux et à venir enrichir nos réflexions pour une Décroissance régionale sereine, soutenable et conviviale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.