C’est bien joli de tout renvoyer sur la seule responsabilité individuelle, les petits gestes etc. C’est idéologiquement parfaitement libéral, totalement soluble dans l’organisation sociale actuelle et totalement inoffensif. C’est que la dimension sociale, collective, politique, est totalement occultée.Lire la suite →

Quand la parenthèse du confinement va officiellement se refermer, nous savons bien que nous n’arriverons pas miraculeusement dans un monde décolonisé par l’imaginaire de la croissance, que l’économie aura beau jeu de réimposer ses narratifs, ses dettes, ses réajustements, qu’elle instrumentalisera une relocalisation cosmétique au service d’une souveraineté biaisée… Mais même à l’heure de leur revanche, nous disposerons d’un nouvel argument : oui, le politique peut prendre la décision de donner un coup de frein à l’économie. Nous en aurons vécu l’expérience dans notre chair.Lire la suite →

Le droit de retrait est praticable mais avec modération, et pas pour les précaires. Le télétravail c’est surtout pour les cadres. Les autres vont au charbon – encore nos aïeux ! – avec encore moins de protection que les soignants. Bref, nous sommes dans l’incurie, Du latin incuria signifiant défaut de soin, négligence, insouciance. Oui, tout cela à la fois. Une incurie monstrueuse !Lire la suite →

Économie à l’arrêt. Chaîne de montage en suspens. Vie sur courant alternatif. Ici le monde gémit, sous perfusion d’une économieLire la suite →