Des décroissants aux élections européennes

Pour partager...
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Tweet about this on Twitter
Twitter

Une liste Europe-Décroissance 2019 s’est constituée pour les élections européennes 1L’article 2 des statuts de la MCD lui interdit de se comporter comme un parti qui irait aux élections ; mais cela n’empêche absolument pas la Maison commune de soutenir l’initiative de nos camarades décroissants.

Leur site : http://decroissance-elections.fr/ .

Le panneau électoral est le n°17.
On peut légalement y afficher tout ce qu’on veut à condition de ne nommer personne.
Alors, si vous avez envie de vous faire plaisir, dessinez des escargots sur des papiers, avec ou sans slogan, et collez-les sur le panneau 17.
Vous pouvez aussi coller l’affiche officielle au format que vous voulez : http://decroissance-elections.fr/wp-content/uploads/2019/05/AFFICHE_legislatives_09mai2017-1.pdf

Si vous souhaitez voter pour cette liste, il faut télécharger le bulletin de vote et l’imprimer en format A4 (en mode paysage) + option « Ajuster à la page »
http://decroissance-elections.fr/wp-content/uploads/2019/05/BulletinVoteDecroissance2019.pdf

Mais comme toujours quand il s’agit de faire vraiment de la politique (pour le spectacle, il y a d’autres listes), l’important c’est le fond = la force des idées. La MCD recommande donc à chacun de prendre un peu de temps pour écouter des interventions de François Verret, porte-parole de la liste :

Références   [ + ]

1. L’article 2 des statuts de la MCD lui interdit de se comporter comme un parti qui irait aux élections ; mais cela n’empêche absolument pas la Maison commune de soutenir l’initiative de nos camarades décroissants

3 commentaires

  1. Après lecture des positions de la Maison commune de la décroissance, je dois me rendre malheureusement à l’évidence ; il manque une brique essentielle dans les fondations de cette maison ! En effet, si on est pour la décroissance etc., les 7-9 milliard d’humaines d’aujourd’hui ou de demain de cette planète ne peuvent continuer d’élever des animaux pour les manger et se gaver de viande. Voilà ce qui manque à mon avis ici, un peu de compassion vis à vis des animaux ou le sens d’écologie !

    1. Author

      Où voyez-vous que la Maison commune ne soutienne pas la cause animale ? Les repas de nos (f)estives sont toujours végétariens, voire vegan. Aux prochaines (f)estives, l’une des intervenantes préside l’association végétarienne de France. Dans la présentation des (f)estives 2016 consacrés à l’alimentation, on peut même lire : « La souveraineté alimentaire constitue la condition politique d’un tel espace écologique (plancher/plafond) pour une alimentation saine. Une telle souveraineté implique la réappropriation politique de toute la chaîne alimentaire, de la terre à l’assiette, du foncier aux déchets. Réappropriation qui devra par elle-même instituer ses propres limitations : comment encadrer cette souveraineté alimentaire pour qu’elle ne fasse pas de l’Humain le Souverain tout-puissant de la Nature ? Comment éviter qu’au nom d’une telle souveraineté, les humains ne s’arrogent le droit de modifier génétiquement le vivant et de faire souffrir les animaux ? ».
      Ajoutons que les « briques » de la Maison commune sont constituées des contributions des un.e.s et des autr.e.s. A vous de contribuer…
      PS : vous postez votre commentaire à la suite de l’article sur la présence de décroissants aux élections ; il est donc important de ne pas confondre avec la Maison commune.

  2. Bonjour………!

    J’ai soutenue la liste Europe décroissance, au dernière élection européenne et je souhaite rejoindre la maison commune de la décroissance. J’ai pour projet de créer un blog privé pour parler de décroissance.
    Et je suis abonné au journal la décroissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.