Programme des (F)Estives 2011

Le dispositif que nous avons choisi pour mener les débats lors de ces rencontres est le même que celui de l »an dernier :

Tables rondes : 1 le matin et 1 l »après-midi (dans le réfectoire)

  • Une personne pour animer et distribuer la parole
  • Trois ou quatre intervenant-es parlant 15 minutes chacun-e
  • Puis des questions de l »auditoire aux intervenants lanceront le débat pour le temps restant

Les tables rondes sont suivies d »ateliers (en petite salle d »une trentaine de personnes)

→ Cet ordre du jour détaillé est quasiment fini ; mais sur place, et suivant les disponibilités et les envies, il sera toujours possible de le modifier.

 

Exposition pendant nos (F)Estives de Nicolas Salaün : Travail et ressources (10 photos format 45×30 en noir et blanc) : http://www.les-oc.info/?p=1516

Vendredi 19 août

9h30 : prises de contact et jeux coopératifs (Alain Joffre)

Vers 10h15 : Ouverture des (F)Estives 2011 de l’objection de croissance : par Boris Prat et Michel Lepesant

  • Axe 1 : Est-il suffisant d’être « anti » ? C’est dans les luttes que se trouvent de réelles conditions pour susciter des débats et ouvrir des voies pour l’expérimentation sociale : mais est-ce suffisant ?
    • Après les réseaux de résistances, un réseau des réseaux ?
    • Une résistance locale peut-elle se contenter de rester locale ?
  • Axe 2 : Décroissance et convergences : dans quelle mesure la décroissance peut-elle être porteuse de convergence pour Dire, Faire et Agir sans attendre avec tous ceux qui portent les résistances ? Sous quelles formes co-construire ces convergences : plate-forme, rassemblement, réseau…

 

11h30 – 12h30 : Espace ateliers : graines de possibles :

  • Salle 1 : Thierry Sallantin, ethnologue : de l »antitourisme à l »invention d »un autre usage du temps
  • Salle 2 : Séverine Popec, l’expérience de La cyclofficine populaire d »Ivry sur Seine
  • Salle 3 : Martine Tiravy et Christian Sunt, ProXimités, comment et pourquoi faire vivre des médias papier ? http://proximites-lr.blogspot.com/
  • Salle 4 : Alain Joffre, jeux coopératifs : vers une écologie relationnelle
  • Salle 5 : Position des OC sur le nucléaire

 

15h00 – 16h30 : Table ronde : Axe 1 : Est-il suffisant d’être anti ?

Puissance et limites des réseaux de résistances

 

17h30 – 18h30 : Espace ateliers : graines de possibles

  • Salle 1 : Thierry Brulavoine (Lien ElémentTerre http://lienelementerre.perso.sfr.fr/) et Raoul Jacquin (Kokopelli)
  • Salle 2 : Sergio Ghirardi : L »Italie entre le pire et le mieux: informations et débat sur la récente victoire antinucléaire du referendum et la résistance des NO-TAV en Val di Susa.
  • Salle 3 : Pierre Alliot : à quoi sert une monnaie locale ? http://monnaie-locale-romans.org/
  • Salle 4 : Alain Joffre, jeux coopératifs : vers une écologie relationnelle
  • Salle 5 : Les OC dans les élections 2012

 

19h00 – 20h00 : Festivités

Poésie sonore : Nathalie Desouches http://www.myspace.com/nathaliedesouches

21h00 : Après le repas : Projection du film « Simplicité volontaire et décroissance 3 (changer, et changer le Monde)» avec la présence du réalisateur Jean-Claude Decourt. http://utopimages.org/

 

Samedi 20 août

 

9h30 – 11h00 : Table ronde : Axe 2 : Décroissance et convergences

Que peut-on faire converger ?

 

11h30 – 12h30 : Espace ateliers : graines de possibles :

  • Salle 1 : Alain Duez : Une décroissance juste dans une économie solidaire : présentation du Plan ESSE et débats. http://www.le-plan-esse.org/. La sortie durable des crises passe inéluctablement par un changement profond de nos pratiques économiques. L’économie sociale et solidaire qui doit aujourd’hui intégrer l’écologie à ses valeurs (ESSE), a vocation à participer largement à cette mutation. Créer les conditions d’une évolution ambitieuse et significative de son emprise (passer en 20 ans des quelque 8 % actuel du PIB à 35 %), tel est la raison d’être du Plan ESSE. Le projet est étonnamment simple, eu égard aux enjeux et aux changements que l’on est en droit d’en attendre.
  • Salle 2 : Christophe Degennes (PPLD – Solidaires) http://www.solidaires.org/ et Thomas Couderette : Décroissance et syndicat : vers un Syndicat du Bien-Vivre ?
  • Salle 3 : Atelier d’écriture (Nathalie Desouches)
  • Salle 4 : Bernard Bruyat : replacer l »émancipation dans une perspective sécessionniste http://opdlm.jimdo.com/ et Caterine Tarral
  • Salle 5 : une association de financement commune aux OC

 

15h00 – 16h30 : Table ronde : Axe 1 : Est-il suffisant d’être anti ?

Puissances et limites des résistances locales

 

17h30 – 18h30 : Espace ateliers : graines de possibles

  • Salle 1 : Madani Doumi et Alain Duez : quelle ESS pour quels territoires ?
  • Salle 2 : Boris Prat – Saint Antonin Noble Val, cas concret de coopérative d »activités et entrepreneurs pour travailler autrement avec des projets porteurs de sens http://www.ozon82.com/ . Avec Didac, Sanchez Costa i Larraburu, membre fondateur de la Coopérative Intégrale Catalane – Sarra, EcoRéseaux en région nantaise
  • Salle 3 : Jean-Yves Renouf, Objection(s) à la croissance démographique ?
  • Salle 4 : Claude Le Guerrannic : Quelle place pour l »individualisme dans une société conviviale ? http://editions-libertaires.org/?p=148
  • Salle 5 : la Coopérative du MOC
  • : Wilhem Sunt : comment l’habitat pourrait permettre de sortir de la précarité ?

 

19h00 – 20h00 : Festivités

Poésie sonore : Nathalie Desouches

21h00 : Après le repas : Film (28″) « RFID : la police totale » par le collectif Pièces et Main d »œuvre. http://www.piecesetmaindoeuvre.com/

L’inscription avec Pierre – Marlhes 2010

Dimanche 21 août

 

9h30 – 12h00 : Table ronde : Axe 2 : Décroissance et convergences

Rassembler les radicalités anti-productivistes et écologistes ?

  • Elodie Vieille-Blanchard (les Alternatifs)
  • Vincent Gay (NPA)
  • Christian Sunt (MOC)

 

15h00 – 16h30 : Espace ateliers

  • Atelier Aderoc : Organisation et projets

15h00 : On range avec ceux qui restent

 

RDV pour les (F)Estives 2012 en Belgique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.